Focus sur les plats africains incontournables

Le couscous sénégalais est connu dans le monde entier. Il en est de même pour le yassa au poulet qu’on retrouve dans presque tous les pays africains. La Côte d’Ivoire a son garba, la Mozambique, sa sauce piri-piri. Découvrez les plats africains que vous devez absolument déguster.

Le garba : thon rouge, attiéké et piment

Un voyage culinaire en Afrique passe inéluctablement par les échoppes de rue d’Abidjan, en Côte d’Ivoire. De toutes spécialités gourmandes et épicées de la cuisine ivorienne, le garba est le plat le plus incontournable. Les ingrédients de base du garba sont le thon frit, l’attiéké et le piment.

Lire également : Quelle est la pizza la plus délicieuse ?

Rappelons que l’attiéké, ingrédient indispensable de cette spécialité d’Afrique que vous pouvez déguster au restaurant africain La Villa MaasaïParis II, est de la semoule de manioc. D’habitude, l’attiéké est servi émietté abondamment mouillé d’une louche d’huile de friture.

Le ou les morceaux de thon et les piments hachés viennent compléter les ingrédients. Pour une vraie explosion de saveurs, on peut manger un bon garba avec des tomates et des oignons frais coupés en dés et de l’ail. Certains y ajoutent de la mayonnaise, voire un cube de bouillon effrité.

A lire aussi : Tout ce qu’il faut savoir du caviar et sa dégustation

Le thiéboudienne sénégalais

Si le garba a la réputation d’être le plat national de la Côte d’Ivoire, il n’en est pas moins du thiéboudiène. On peut dire que le thiéboudiène est le plat national du Sénégal. Le thiéboudiène est un plat succulent, un plat authentique pour les fêtes, à base de poisson et de riz mijoté.

Le goût de cette spécialité sénégalaise est si original qu’il est inscrit au patrimoine culturel immatériel de l’Unesco. Comme son nom l’indique, le thiéboudienne est un plat de riz au poisson. C’est à Saint-Louis que ce plat typiquement sénégalais est né.

Le thiéboudiène rouge est la version la plus goûteuse de ce mets sénégalais que de nombreux pays d’Afrique ont mis à leur sauce. Pour concocter ce plat, vous mijotez le riz blanc dans une sauce à base tomate concentré, de tomates fraîches et d’autres condiments et aromates savoureux cuits dans l’huile de friture du poisson.

Le poulet braisé : un plat incontournable en Afrique

Peut-on dire que tous les Africains aiment le poulet braisé ? On peut dire que oui, le poulet braisé est un plat universellement africain. On en mange dans tous les pays de l’Afrique et on le mange avec divers accompagnements selon les envies et les occasions. Le poulet braisé est, à bien des égards, l’un des plats africains les plus incontournables.

Vous mangerez volontiers du poulet braisé avec du riz ou de l’Attiéké, la fameuse semoule de manioc qu’on déguste dans le garba ivoirien. Si on en trouve, on peut aussi déguster le poulet braisé avec des bananes plantains frites. Le poulet braisé africain dévoile toutes ses saveurs servi avec de la sauce tomate pimentée.

Le mafé : une sauce africaine aux arachides

Que ce soit dans les spécialités culinaires ivoiriennes, sénégalaises, maliennes et autres pays de l’Afrique, le mafé est une sauce incontournable. Comme la sauce piri-piri mozambicaine, on sent très vite l’absence de la sauce mafé quand il en manque sur la table. Le mafé est principalement associé au pays du Sénégal.

Néanmoins, on peut dire qu’on mange du mafé dans tous les pays africains. Le mafé est une sauce que l’on concocte avec du beurre de cacahuète. Comme pour le piri-piri, cette sauce est excellente pour accompagner les viandes, poissons et poulets braisés.

La sauce d’arachide africaine est originaire du Mali, mais on en consomme dans toute l’Afrique subsaharienne. De la Côte d’ivoire, en passant par le Sénégal et le Bénin, jusqu’au Congo et au Nigéria, le mafé se retrouve sur toutes les tables.

Le Sokossoko ivoirien

Un autre plat typiquement ivoirien, mais qu’on affectionne particulièrement dans toute l’Afrique : le sokossoko de bœuf. Le bœuf sauté ivoirien est un délicieux plat que l’on peut préparer en un rien de temps. Que ce soit pour vous faire plaisir ou pour émerveiller les papilles de vos convives, quelle qu’en soit l’occasion, la viande moelleuse de ce sauté de bœuf aux oignons et à la tomate est un vrai délice.

Le Sokossoko, spécialité de la cuisine ivoirienne comme le garba au thon rouge, est un plat facile à préparer. Le secret est de choisir une partie de la viande de bœuf qui est tendre, des tomates et des oignons frais. Comme dans presque tous les plats typiquement africains, il faut prévoir un cube de bouillon de poulet, de viande ou de légumes.