Quelles sont les spécificités de la vaisselle en porcelaine ?

À l’ère où la majorité de la vaisselle vendue est fabriquée en céramique, il peut être judicieux d’opter pour des produits de meilleure qualité et notamment en se dirigeant vers la porcelaine de Limoges. Découvrons sans plus tarder les raisons d’opter pour des produits en porcelaine et surtout les caractéristiques propres à ce type de vaisselle !

Pourquoi choisir de la vaisselle en porcelaine ?

Assiettes, verre ou produits de cuisson, la porcelaine de Limoges propose une large gamme pour l’art de la table. Cependant, entre toutes les possibilités qui s’offrent à vous : grès, faïence, céramique, il n’est pas facile de s’y retrouver et de savoir pourquoi choisir la porcelaine de Limoges plutôt qu’un autre type de vaisselle.

A voir aussi : Quelle franchise pizza choisir ?

C’est pour cette raison que nous avons décidé de vous faire un résumé de ce que sont les autres types de vaisselle :

  • La faïence : de nature plus poreuse et fragile, la faïence est un type de vaisselle qui s’abîme assez vite (rayure, éclats, etc).
  • Le grès : les produits en grès connaissent une forte demande de par leur look vintage qui fait fureur ces temps-ci. Un service de table en grès, c’est l’assurance d’un look naturel et d’une vaisselle sans produits toxiques.

Comparées à ces autres types de service de table, opter pour une vaisselle porcelaine, c’est l’assurance d’avoir un service de table résistant aux chocs et qui durera très longtemps.Quelles sont les spécificités de la vaisselle en porcelaine ?

Lire également : Comment identifier les morceaux de viande les plus tendres ?

Les caractéristiques de la porcelaine

Vous connaissez l’avantage d’opter pour des porcelaines de Limoges mais connaissez-vous vraiment tous les secrets de ce célèbre service de table ?

Histoire de la porcelaine

Fabriquées depuis plus de 3 000 ans en Asie, les porcelaines se sont rapidement développées en Europe. Ainsi pendant longtemps les porcelaines étaient considérées comme un bien spécial. Notamment grâce à leur nature précieuse et luxueuse.

La fabrication de ce type de vaisselle est relativement complexe et demande beaucoup de savoir-faire. Ce qui contribue à accentuer sa rareté et sa préciosité. La fabrication de la porcelaine nécessite la réalisation d’une pâte composée à 50% d’argile de kaolin, 25% de feldspath et 25% de quartz. Le kaolin, argile, est le principal ingrédient de la famille des roches. Les kaolins sont plus précisément des argiles blanches qui ont été découvertes en Chine, lieu de naissance de la porcelaine. Les argiles kaolins sont donc le cœur de la réalisation d’un service de table en porcelaine.

Ces matières sont alors délayées dans de l’eau puis broyées, mélangées et filtrées afin de ressembler à des galettes qui selon les techniques de fabrication se transformeront en une pâte plus ou moins liquide.

La pâte pour la fabrication d’un service de table peut se présenter sous trois formes différentes : forme liquide appelée barbotine, désaérée et malaxée sous la forme de boudins, en poudre. Chaque type de pâte aura son utilité dans la réalisation des assiettes ou d’un verre par exemple.

Vient ensuite le coulage dans des moules adaptés à la forme que l’on souhaite donner aux assiettes ou à un verre par exemple. Une fois coulée, il ne reste plus qu’à procéder à la cuisson. La cuisson se réalise en plusieurs étapes : une première cuisson à une température de 980 degrés pendant 24 heures va permettre de durcir les pièces et de les rendre poreuses afin que l’émail se fixe en surface. La température joue une grande importance, car une trop grande ou trop faible température anéantit les résultats.

Une fois cuite une première fois, les pièces sont émaillées c’est-à-dire trempées dans un bain d’émail juste après la première cuisson. Cette opération va permettre de rendre les assiettes lisses et brillantes par exemple.

Vient ensuite la deuxième cuisson, qui est dite “à grand feu” à une température de 1 400 degrés. Les pièces sont cuites pendant 24 heures. Le but pendant cette cuisson est de vitrifier de manière à développer la blancheur, la sonorité et la solidité de ces pièces.

Une fois cuites, les pièces sont décorées, sablées et subissent un contrôle qualité. Les réalisations de ces pièces sont donc plus proches de l’art que de la vaisselle. Ainsi, comparé à de la faïence, du grès ou de la céramique, des assiettes ou un verre en porcelaine, par exemple, n’ont absolument pas le même niveau de qualité.

La céramique, la faïence ou le grès représentent un bon compromis si vous ne souhaitez pas y investir trop d’argent. Mais gardez en tête qu’un service en faïence ou en céramique, par exemple, n’aura pas la même durée de vie qu’un service en porcelaine.

Comment laver des porcelaines

En raison de leur préciosité, on peut se questionner sur l’entretien des porcelaines. N’ayez crainte, ces objets résistent très bien à n’importe quel entretien ! Ainsi, comme des assiettes en céramique par exemple, vous pouvez mettre votre service en porcelaine au lave-vaisselle. Pour des objets plus délicats comme des verres, vous pouvez les laver à la main pour plus de sécurité. Un verre étant par définition plus fragile, le lave-vaisselle peut à terme l’endommager.

Enfin, sachez que vous pouvez, par exemple, passer votre vaisselle au micro-ondes sans problème. La porcelaine cuite de base à de grandes températures résiste très bien.