Comment ne pas prendre de poids après un gros repas ?

En fait, manger ce que nous voulons sans prendre de poids est aussi simple que d’ajuster notre façon de penser à la nourriture. Les habitudes alimentaires que nous apprenons depuis l’enfance fonctionnent-elles toujours pour nous ? Les idées de longue date sur l’alimentation sont-elles pertinentes pour notre mode de vie au XXIe siècle ? (Indice : la plupart d’entre eux ont sérieusement besoin d’être révisés). Voici 10 façons de manger sans avoir l’impression de peser 10 livres de saucisse dans un sac de 5 livres. Alors lisez la suite, puis jetez un coup d’œil au rapport qui a changé des milliers de vies : 100 façons de vivre jusqu’à 100 !

1 Arrêtez les régimes

Lire également : Quels sont les meilleurs corn flakes ?

A lire aussi : Comment mesurer 125 g de farine ?

La science est là : les régimes ne fonctionnent pas. Ils ne fonctionnent pas parce qu’ils ne sont pas durables. Ils ne sont pas durables car se priver de choses agréables est la recette du malheur. Alors, faites-vous plaisir et sortez les régimes de votre tête pour toujours. Si votre objectif est de perdre du poids et de le garder, ou si vous voulez simplement être une version plus saine de vous-même, changez de style de vie de façon permanente. Les conseils suivants devraient vous permettre de jurer les régimes sans frais pour votre santé et votre forme physique.

2 Mangez quand vous avez faim

Ne serait-il pas cool si une application vous disait quand vous avez consommé de l’énergie alimentaire à peu près égale à la quantité d’énergie que vous dépensez ? Il y en a ! Il est préinstallé dans votre corps, et c’est ce qu’on appelle la faim. La faim agit en vous disant de manger. Nourrissez simplement votre corps en mangeant lorsque vous ressentez la notification de la faim, avant de devenir vorace. Attendre d’avoir très faim peut vous amener à trop manger.

3 Ralentissez la vitesse à laquelle vous mangez

Ok, donc cette application que nous venons de mentionner est un peu boguée. Plus précisément, il ne fonctionne pas bien lorsque les aliments sont ingérés trop rapidement. Le signal n’est pas reçu par le cerveau à temps, et vous finissez par prendre plus d’énergie qui est déconcertée par rapport à ce dont votre corps a besoin. Tant que ce logiciel n’est pas mis à jour, et ce n’est pas le cas depuis des millénaires, il y a une solution de contournement : ralentissez votre roulement. Une méthode consiste à diviser ce qui se trouve dans votre assiette en deux. Mangez moitié. Si vous avez encore faim 20 minutes plus tard, revenez manger la moitié de ce qu’il y a dans votre assiette. Cependant, vous constaterez peut-être que vous êtes déjà rassasie.

4 Arrêtez de manger quand vous êtes rassasi

Une fois que vous vous êtes engagé à ne manger que lorsque vous avez faim – et à manger plus lentement pour vous donner une chance de savoir quand vous avez faim – prenez contact avec le sentiment qui vous dit d’arrêter. Combien de fois avez-vous continué à vous fourrer de la nourriture dans la bouche malgré le fait d’avoir dû déboutonner votre pantalon ?

5 Déposez les étiquettes

Superaliments, protéines parfaites, calories vides, malbouffe. Vous avez déjà décidé lesquelles de ces catégories d’aliments sont bons et lesquels sont mauvais, n’est-ce pas ? Eh bien, arrêtez de penser en ces termes binaires. Et arrêtez définitivement de penser que votre comportement est bon ou mauvais. Les chèvres mangent tout et tout jusqu’à ce qu’elles soient pleines. Ils ne prennent pas de décision sur le bien et le mal, et vous ne devriez pas non plus le faire. (Avez-vous déjà vu une chèvre grasse ?) Mais faites certainement le plein dans votre cuisine de ces 25 aliments qui vous garderont jeune pour toujours !

6 Faire de la restauration un événement

Manger doit être une expérience agréable. Il faut y entrer attentivement, pas lorsque votre attention est courtisée par autre chose. Alors, rendez les repas spéciaux. Dressez la table, allumez une bougie, réfléchissez au voyage que cet aliment vous a mené, valorisez la qualité plutôt que la quantité, savourez les saveurs et les textures. Vous apprécierez davantage la nourriture, et vous aimerez que profiter de la nourriture que vous aimez n’est pas désastreux pour votre apparence nue.

7 Ne mangez pas vos sentiments

Aliments nous rend heureux. C’est censé le faire. C’est comme ça que nos ancêtres ne sont pas morts de faim dans la savane, et c’est en grande partie la raison pour laquelle nous avons des papilles gustatives. Cela dit, manger ne doit pas être la seule source de réconfort. Si vous pensez que c’est la raison pour laquelle vous mangez plus que nécessaire, faites des choses qui vous procurent de la joie. Prenez une douche chaude, regardez votre télévision préférée, passez une soirée sexy avec votre femme ou votre petite amie.

8 Respectez votre corps

Ne tirez pas sur vos regards menaçants ou ne vous maudissez pas d’aimer la pizza autant que vous. Visualisez vos parties potelées comme une cache d’énergie qui a connu plus de dépôts que de retraits ces derniers temps. Acceptez et respectez votre corps tel qu’il est maintenant, tandis que vous modifiez votre relation avec la nourriture et observez comment elle change.

9 Faites de l’exercice pour votre santé

La mauvaise nouvelle, c’est que l’apport alimentaire joue probablement un rôle au moins aussi important dans notre poids corporel que l’exercice. Mais ne vous inquiétez pas : faire de l’exercice dans votre routine quotidienne vous donnera beaucoup plus de marge de mange pour ce qui est de manger ce que vous aimez. Un mot pour les sages : ne faites pas d’exercice uniquement pour brûler des calories ; cela deviendra ennuyeux. Frappez au gymnase pour la santé et l’énergie, pas pour gagner le droit de manger de la « mauvaise nourriture ».

10 Apprenez de votre nourriture

Une fois que vous commencerez à réaliser le goût réel des aliments et ce que ressent votre corps lorsque vous mangez, vous commencerez également à remarquer que certains aliments vous font vous sentir mieux que d’autres. Tenez un journal alimentaire pour vous aider à établir un lien entre ce que vous mangez et ce que vous ressentez. Cet exercice de cause à effet devrait marquer le moment où les vieilles habitudes deviennent plus faciles à changer. Maintenant, assurez-vous de vivre pleinement votre vie : commencez à cocher ces 40 choses que vous devez faire dans la quarantaine !

Show Buttons
Hide Buttons