Huile d’olive ou huile de tournesol : que choisir ?

L’on ne peut pas se passer des huiles alimentaires. Elles sont nécessaires pour la cuisson des aliments. Qu’il s’agisse de l’huile de lin, colza, noix de coco, maïs, tournesol ou olive, chacune possède des propriétés appropriées aux multiples besoins de l’organisme. Alors, si vous ignorez quelle huile choisir entre l’olive et le tournesol, lisez ces quelques explications.

Préférer l’huile d’olive à cause de ses antioxydants

Une huile alimentaire doit contenir des antioxydants car ces derniers ont un effet positif sur la santé corporelle. Alors, si vous consommez régulièrement l’huile d’olive, les risques de diabète et d’hypertension artérielle seront considérablement restreints. Cependant, pour profiter de tous les bienfaits de cette huile, il faut bien la choisir. L’huile d’olive raffinée est plutôt brute car elle s’obtient par une pression à chaud. L’huile d’olive pressée à froid n’est pas trop conseillée, puisque la qualité n’est pas au rendez-vous. Pour ce qui est de l’huile d’olive vierge, elle est purement mécanique. Tout est naturel, c’est pour cette raison qu’elle est vivement recommandée. Vous pouvez en savoir plus avec le moulin du Partégal.

A lire en complément : Comment stocker les aliments dans une chambre froide ?

Sélectionner l’huile de tournesol pour la cuisson

Certaines huiles sont plus adaptées à la cuisson comme l’huile de tournesol ou d’arachide. On les qualifie d’huile stable. Toutefois pour une meilleure cuisine, ne pas atteindre le point de fumée de l’huile est essentiel. Pour ce qui est de la quantité à utiliser par jour. Ne dépassez pas 30 à 40 g de matières grasses. En effet, vous devez utiliser plus ou moins une cuillère à soupe d’huile de tournesol dans vos repas.

A lire aussi : Comment faire des rouleaux californiens ?