Comment faire son choix de rhum ?

Le rhum est une boisson raffinée qui se consomme de bien de manières. Il peut se déguster seul ou lors de grandes occasions. Vous voulez en prendre, mais vous ne savez pas comment faire votre choix. Voici tout ce que vous devez savoir.

Prendre en compte le vieillissement du rhum

Les rhums sont vieillis sous plusieurs formes. Le rhum blanc par exemple est, très consommé par les Européens. C’est un composant non négligeable de la plupart des cocktails en raison de ses arômes assez discrets. Le rhum blanc passe en effet très peu de temps en fût. Ce qui permet à ses arômes de se faire moindres surtout quand il faut préparer un cocktail avec d’autres ingrédients.

A découvrir également : Comment épaissir le chocolat ?

Le rhum ambré quant à lui fait ressentir ses arômes plus que le rhum blanc. Cela est dû au temps de vieillissement qui s’avère long. Ce temps lui permet aussi d’avoir sa couleur ambrée. Lorsqu’il est vieilli plus longtemps, ses arômes sont très développés sans pour autant déplaire aux amateurs de spiritueux.

On distingue par ailleurs le rhum de dégustation qui possède un temps de vieillissement plus long. Ce temps est : déterminé par les types de classification. Par exemple, le rhum Very Old a besoin de 3 ans au minimum avant d’être appelé rhum ancien. Le rhum traditionnel a besoin de 5 à 7 ans pendant que celui hors d’âge a besoin de 8 à 12 ans.

A lire aussi : Trois choses essentielles à savoir sur le vin !

Prendre en compte le style du rhum

Le style du rhum est aussi un facteur déterminant dans le choix de votre rhum. Il y a à cet effet le rhum de style cubain qui est, très apprécié. C’est un rhum qui est, produit le plus souvent dans les distilleries cubaines. Ce style de rhum possède des arômes très discrets et est parfaitement léger.

Le rhum de style français ou antillais présente des arômes très prononcés. Il est fin, avec un goût fruité et aussi très complexe. Les rhums de style français ou antillais sont appréciés en France, mais restent peu connus du monde. Il se déguste généralement seulement afin de profiter de toute sa complexité.

Le rhum de style anglais a la réputation d’être de qualité. De ce fait, son appréciation est vraiment, répandue. Les rhums anglais ont la particularité d’être très riches, demi-doux et très aromatiques. Ils sont, vieillis dans des fûts de chêne pendant plusieurs années. Alors, ils sont très complexes et en même temps difficile d’accès par rapport aux autres styles de rhum.

Prendre en compte le processus de fabrication

Le rhum est, produit par différents processus. À cet effet, il y a des rhums produits par fermentation et distillation du jus de canne à sucre. C’est le cas par exemple du rhum agricole. Ce sont des rhums, généralement fabriqués par des distilleries antillaises.

On produit d’autres rhums en faisant subir un chauffage au jus de canne à sucre. Ensuite, on procède à la fermentation sans détours de la mélasse. C’est le cas par exemple du rhum industriel ou traditionnel.

Les nouveaux rhums quant à eux sont, obtenus à partir de sirops. Ces derniers sont : évaporés puis concentrés. À la fin, on utilise des levures maison pour la fermentation. Ce type de rhum est très prisé à travers le monde.